29 septembre 2011

Les Temps modernes, une peinture réaliste du capitalisme

 "Les Temps modernes" est un film qui montre à merveille l'aliénation que constitue l'obsession de la vitesse de travail au service du productivisme. A travers une critique quasiment ouverte du cinéma parlant, Chaplin critique aussi le capitalisme et dans une scène du début du film, plus particulièrement la vitesse et l'absence de réflexion demandées aux ouvriers des usines.   La toute première image du film nous éclaire sur la vision du réalisateur :  la juxtaposition d'un plan d'une foule marchant dans la même... [Lire la suite]

16 octobre 2011

Le bébé chosifié

Ou comment la publicité, plus provocante que jamais, peut dégrader l'image de la tendre enfance en l'assimilant à la machine nouvelle génération.  La publicité sait se servir de tous les moyens possibles pour faire passer ses messages de propagande consumériste. Nous savons qu'elle chosifie abondamment l'image de l'homme et de la femme pour parvenir à ses fins, mais ici l'atteinte portée aux valeurs morales est plus grave encore, car c'est le bébé qui sert de métaphore à un nouveau modèle de moto, réduisant l'Homme à la... [Lire la suite]
Posté par vmonge à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 novembre 2011

Manger ? C'est dépassé avec Mcdo !

La chaîne de fast food "McDonald's" a, depuis toujours, été l'un des symboles principaux de la mondialisation et du capitalisme. Aujourd'hui cette multinationale est présente dans le monde entier et son capital s'élève à plusieurs milliards de dollars. Le fait que cette chaîne connaisse un tel succès montre bien à quel point la tendance va vers une uniformisation du goût et une perte d'intérêt envers les aliments que nous consommons. Cette image fait partie d'une campagne de publicité à caractère métalinguistique: une référence au... [Lire la suite]
Posté par vmonge à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 décembre 2011

Le temps artificiel de l'horloge

Comment le modèle capitaliste parvient, chaque jour un peu plus, à imposer son rythme effréné au monde entier. Avec l'invention de l'horloge mécanique, l'Homme est parvenu à dissocier nettement la dimension temps de celle de l'espace. Ainsi, en créant ce "temps artificiel", il a en même temps fait naître chez lui la volonté de rentabiliser son temps réel, y ajoutant une dimension haletante et anxiogène. L'industrialisation, l'urbanisation puis la mondialisation achèvent ce processus, avec aujourd'hui un éloge quasi unilatéral de la... [Lire la suite]